Sécurité routière, radars, achat automobile : les changements de 2020

help-avocat-droit-routier-dehan-schinazi-2020

Que réserve l’année 2020 aux automobilistes français ? Les avocats en droit routier du cabinet Dehan & Schinazi font le point pour vous éviter les mauvaises surprises.

 

La Sécurité routière en 2020

Le retour aux limitations à 90 km/h, c’est pour 2020… ou presque. Si certains axes sont susceptibles de repasser à 90 km/h au lieu de 80, il ne devrait s’agir que de routes départementales. Mais les modalités pour relever la vitesse de 10 km/h semblent si compliquées que les collectivités, pourtant favorables, pourraient abandonner l’idée.

 

Côté infractions, attention à l’usage du téléphone au volant ! Promulguée en décembre 2019, la loi LOM prévoit un renforcement des sanctions pour les automobilistes pris avec leur combiné en main. Ceux-là risquent un retrait de 6 points et une suspensions de permis pouvant aller jusqu’à six mois s’ils se font prendre tout en commettant simultanément une autre infraction.

 

Les radars en 2020

Chaque nouvelle année voit le parc des radars s’étoffer – 2020 ne fait pas exception. Au 31 décembre 2020, 4 400 dispositifs devraient émailler les routes du pays, soit environ 450 appareils de plus en un an.

 

Le déploiement des radars-tourelles va aussi être accru ; ils devraient être 1 200 d’ici la fin de l’année. En moyenne, il est prévu qu’une cabine sur cinq seulement soit équipée d’un appareil ; en 2020, les radars leurres seront donc légion !

 

Autre fait marquant de 2020 : l’avènement des voitures-radars privatisées. Le gouvernement a autorisé la circulation de ces véhicules conduits par des chauffeurs privés dans trois nouvelles régions :

 

  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Pays de la Loire

 

À la fin de l’année 2020, quatre autres régions rejoindront la liste :

 

  • Bourgogne-France-Comté
  • Grand-Est
  • Hauts-de-France
  • Nouvelle-Aquitaine

 

À noter également : en 2020, les cabines radars automatiques ne serviront plus seulement à repérer les vitesses excessives, mais aussi à traquer les véhicules non-assurés.

 

Les aides à l’achat automobile en 2020

Vous comptiez changer de voiture en 2020 ? Comme le rappelle le magazine spécialisé AutoPlus, le bonus n’est plus réservé qu’aux véhicules électrifiés. En outre, une subtilité vient s’ajouter : seules les voitures 100 % électriques dont le coût d’acquisition est inférieur à 45 000 € TTC (batteries comprises) sont éligibles au bonus de 6 000 €. Si le prix de vente du modèle est compris entre 45 000 et 60 000 €, vous ne bénéficiez plus que d’un coup de pouce à l’achat de 3 000 €. Au-delà de 60 000 €, vous n’avez plus le droit à rien, excepté si vous achetez un véhicule à hydrogène (vous profitez alors d’une aide de 3 000 €).

Voir toutes nos actualités