Guadeloupe : un radar tourelle tous les 10 kilomètres

help-avocat-contester-radar-tourelle-guadeloupe-dehan-schinazi

En moyenne, la Guadeloupe s’apprête à accueillir un radar tourelle tous les 10 kilomètres. Un record pour un département français.

 

100 radars tourelles sur l’île antillaise

À la fin du mois de septembre 2019, le premier radar tourelle de Guadeloupe était installé, non loin de Pointe-à-Pitre. Et l’initiative est loin d’être un cas isolé, puisqu’au cours des prochains mois, pas moins de 100 cabines identiques vont être réparties dans le département d’outre-mer.

 

100 radars pour à peine 1 000 kilomètres

Or, comme l’a calculé le blog Radars-Auto, la longueur totale du réseau routier principal de la Guadeloupe étant de 1 035 kilomètres, le ratio sera de… 1 radar tourelle tous les 10 kilomètres. Un chiffre qui, s’il demeure vertigineux, n’a rien d’étonnant, puisque l’île a été choisie comme département pilote pour le déploiement à grande échelle des radars tourelles. Et ce qui s’apprête à être fait sur la Grande-Terre et la Basse-Terre préfigurent ce qui risque fortement de survenir en métropole dans les prochaines années…

 

De vrais radars, et des leurres

Qui dit 100 cabines dit 100 chances de se faire flasher ? Techniquement, non, puisque sur les 100 radars tourelles déployés en Guadeloupe, seulement 20 seront réellement équipés d’un radar actif. Les 80 autres, c’est-à-dire l’écrasante majorité, ne seront que des leurres pour inciter les Guadeloupéens à ralentir.

 

En janvier 2020, une trentaine de cabines seront installées dans les villes de Basse-Terre, Les Abymes, Morne-à-l’Eau, Sainte-Anne, Moule ou encore Gourbeyre. Le déploiement complet des 100 radars devrait prendre une année entière et être effectif au cours de l’été 2020.

Voir toutes nos actualités