Vitesse, téléphone, distances : un nouveau radar surpuissant testé à Marseille

dehan-schinazi-avocat-permis-de-conduire-radar-vitesse-mesta-fusion

Un radar surpuissant et multifonction est testé depuis le mois de février 2018 à Marseille. Son nom ? Mesta Fusion. Sa prouesse ? Surveiller la vitesse de 32 voitures en même temps sur près de 8 voies différentes. Précisions des avocats en Code de la route Dehan & Schinazi.

 

Un nouveau radar routier précis et redoutable

C’est sur la L2 au niveau de l’échangeur Florian, en direction du quartier de La Rose, qu’a été lancée à l’hiver 2018 l’expérimentation du Mesta Fusion, fruit de la société Idemia. Doté d’une caméra haute résolution, ce radar routier calcule la vitesse avec une marge d’erreur d’1 %, lit les plaques sans erreur ni doute, et fait également office de radar discriminant. Autrement dit, il distingue les automobiles des poids-lourds.

 

La vitesse en ligne de mire… mais pas seulement

Mais la répression de la vitesse excessive n’est pas le seul crédo de ce radar nouvelle génération. Le Mesta Fusion permettra en effet, à terme, de contrôler d’autres infractions telles que :

  • le respect des distances de sécurité
  • l’usage du téléphone au volant
  • le dépassement par la droite
  • le non-respect du feu tricolore
  • le non-port de la ceinture de sécurité

 

À l’heure où les avocats du cabinet Dehan & Schinazi écrivent ces lignes, le radar est encore en phase de test. En cas de résultats concluants, les conducteurs devraient le croiser sur l’ensemble du territoire national. Dans les seules Bouches-du-Rhône, le Mesta Fusion est déjà pressenti pour remplacer au cours de l’année 2018 les 40 radars feux rouges installés dans le département.

 

Photo : Mathilde Ceilles / 20 Minutes

Voir toutes nos actualités